ArtistiqueNon classéPeople

Claude DJAGOUE, valeur sûre de l’audiovisuel togolais

Dans l’univers de la réalisation vidéo au Togo, les siennes  ne sont pas passées inaperçues parmi une pléiade. On pouvait à l’époque les classer parmi les meilleures. Qui n’a pas été content de voir le clip Améssiamé de Omar B en 2009? L’auteur talentueux, à la différence de ses œuvres est un personnage discret. Il pourra vous dire qu’il n’aime pas se prendre en photo:” syndrome du photographe sans photo”.

Nous avons décidé de lever le voile sur le parcours de Kangnikoè Djifa EKOUE-DJAGOUE connu sous le nom de Claude  EKOUE-DJAGOUE, l’un des talents du domaine de l’audiovisuel togolais. Il est réalisateur et promoteur d’INTERFACE PUBLICOM, structure spécialisée dans la réalisation vidéo de tout genre, et aussi dans l’événementiel.

Et l’histoire commence depuis sa jeunesse. Il nous raconte. « Depuis tout petit, je m’intéressais à la musique. On s’amusait à faire le DJ dans les petits anniversaires et jump party. En classe de seconde, j’ai eu la chance de connaitre le numérique par l’entremise de mes grands frères. L’un était informaticien, l’autre programmeur. C’était l’ère des cassettes, mais nous on s’amusait à la maison, à extraire des sons pour les rendre numériques. On mixait les audio, mettait les effets. On faisait déjà des montages sans le savoir. Puis j’ai connu Samuel YANDJA, ingénieur dans le temps à Radio Lomé et actuellement producteur à Paris.  Ce Monsieur a rendu possible la diffusion numérique de Radio Lomé, Kanal Fm et plusieurs autres. Je le suivais partout où il allait.  C’était le temps de Pentium 1 et disquettes.  J’ai fait plusieurs radios et même, j’ai animé une émission de rap. Après avoir décroché le BAC D, j’ai fait une année d’université, pour raccrocher un an après. Je voulais faire face à ma passion : Le multimédia.

Avec des potes du lycée nous avant créé le groupe WOASSE .Certains se sont retirés ensuite, moi y compris. Le reste s’est allié à Wedy et Small Poppy. J’ai suivi plusieurs formation dans le domaine de l’audiovisuel. Puis j’ai créé  INTERFACE PUB. Ma structure a réalisé une centaine de vidéo clips, spots publicitaires et vidéos institutionnelles. »

Claude DJAGOUE, en quête de perfectionnement, ne s’arrête pas à ces seules expériences. Il décide de voyager pour compléter sa formation et être meilleur. Il se retrouve alors en Chine. La différence sur le terrain est patente. Il acquiert beaucoup de connaissances et cette phase de son parcours change sa vision de la réalisation.

«  Après quelques temps de formation en Chine, je me suis dit, qu’est ce qu’on fait ici en Afrique ? Je ne veux pas parler du produit fini, mais du casting de la réalisation, du tournage. Surtout du tournage qui se fait en salle(le chroma), le décor et tout l’arsenal déployé pour un film. C’est vraiment à couper le souffle !  Je suis  passionné par la fiction, l’animation,  car c’est le summum de la réalisation en terme de vidéo! Ici chez nous, faute de moyens de formation et de matériel, presque tous les réalisateurs, moi y compris, sont réduits à ce que j’appellerais théâtre en plein air!»

Le travail à accomplir serait donc plus éprouvant sans matériel et process  adéquat. Et pourtant personne ne lâche l’affaire. Dans le milieu de la réalisation au Togo, on constate un véritable boom ces dernières années. Beaucoup de personnes, surtout jeunes, s’intéressent à la chose, et s’investissent pour sortir un rendu qu’on qualifierait d’appréciable. Pourtant Claude, en tant que professionnel et ancien, reste mesuré dans son avis. «  Si le domaine est en plein essor, je dirais oui et non. Oui pour les novices parce que avec nos logiciels post production, et la qualité de l’image, tous semblent être bons. Mais non pour nous qui avec des yeux d’expérimentés, décelons plusieurs irrégularités dans les réalisations. Il y a un réel besoin de formation. Au fait, tout le monde n’est pas appelé à être réalisateur. C’est avant tout de l’art. Le métier de réalisateur n’est pas une seconde chance aux études ratées. Quoiqu’il en soit, je respecte tout de même ce qui se fait et je salue au passage mes amis réalisateurs d’ici et d’ailleurs. Ils se reconnaîtront.».

 

 

N’allez  surtout pas penser que la route est plane et sans embûche pour Claude. Son  métier lui a permis d’avoir des victoires «Parmi mes plus belles réalisations je peux compter  Dakounta de Mdima grâce auquel j’ai obtenu le prix de meilleur réalisateur clip vidéo au Festilom1 et une formation en Allemagne, Amessiamé de Omar B et beaucoup d’autres encore en terme de documentaires et spots publicitaires etc… » ;  Mais comme tout métier, comporte aussi des difficultés.. «  Je définis un tournage difficile par sa complexité à le réaliser. Je veux parler plus des moyens mis en œuvre pour sa réalisation.  Parmi toutes les expériences, j’avoue  que les tournages sur le tourisme du Togo et la publicité sur le lancement du téléphone Illico m’ont marqué.»

 

Claude DJAGOUE travaille en ce moment même sur plusieurs projets qui seront bientôt dévoilés au grand public. « A court terme, je  compte mener des actions. Notamment une exposition de galerie photos dans la sous –région sur un thème dont je ne mentionnerai pas encore le nom, et aussi  la promotion de Shaba, mon magazine dont je suis aussi le directeur de publication. Pour ce qui est de projet à moyen et long terme, je prépare la réalisation d’une émission téléréalité sur le mannequinat, en coproduction avec une agence de la place. En Janvier de l’année prochaine, sortira un court métrage dont mon fils et Adjovi Folly seront  les acteurs principaux. Je pense également à réaliser un long métrage si les moyens le permettent …».

 

On comprend aisément que Claude DJAGOUE a encore de la ressource et n’a pas encore fini de faire parler de lui. Il conserve actuellement une part de marché importante en terme de production de spots institutionnels. Plusieurs sociétés de la place font appel à son expérience. Nous ne pouvons que souhaiter bonne suite à notre réalisateur et entrepreneur.

Redécouvrez Amessiame de Omar B réalisé par Claude DJAGOUE ICI https://www.youtube.com/watch?v=WVuFIUBX0Go

 

Share:

Leave a reply